Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2018

Un printemps en région parisienne 2018 VI - Viollet le duc

Si les expositions du musée Lambinet sont naturellement moins prestigieuses et fréquentées que celles du très proche château de Versailles, elles sont néanmoins souvent très intéressantes. Après Georges Gasté et sa vision de l'Orient, c'est aux dessins de Viollet-le-duc d'être une très belle découverte.

viollet.jpg

Au cours de ses nombreux voyages, le célèbre architecte et restaurateur va donc s'adonner au dessin avec une technique extraordinaire. Et si l'exposition présente quelques croquis au crayon, ce sont surtout des gouaches, lavis et pastels très finis et pas franchement des esquisses que l'on peut admirer.

 

Si les grands panoramas réalisés pour la publication de son ouvrage sur le Mont-Blanc sont surtout d'une incroyable précision topographique, les autres œuvres, la plupart des vues de montagne, montrent un sentiment profond de la nature et en magnifie la force. J'y ai ressenti les mêmes sensations que lorsque, pendant une randonnée, un paysage majestueux s'offre soudain à vous.  Une simple cabane en contre-bas prend alors une incroyable poésie.

 

Et comme le musée Lambinet a eu l'excellente idée de présenter comme point de comparaison des œuvres de ses contemporains avec des styles très divers (Ricois, Renoux, Isabey, Hervier, Ciceri, Coigniet, Shotter Boys...), on prend énormément de plaisir à tourner et retourner dans les salles. Il faut se dépêcher car l'exposition ferme à la fin de la semaine et on en profitera pour monter au deuxième étage découvrir deux superbes fusains de vieilles maisons normandes dans la petite salle présentant par roulement des œuvres sur papier.

 

Viollet-Le-Duc, voyageur, musée Lambinet, Versailles, jusqu'au dimanche 15 juillet 2018

Écrire un commentaire